Destruction créatrice

S’il y a bien une chose a laquelle il fallait s’attendre d’un gouvernement socialiste, c’est bien la réduction des salaires des fonctionnaires et définitivement la continuation de la réduction des effectifs.

Mais attention ! Nous ne parlons pas ici d’une réduction UNIFORME des effectifs, il s’agit apparemment de virer des fonctionnaires qui servent à moins de choses que d’autres.

Je propose une utilisation plus radicale et maximale de ce concept. Étendons le au privé.

Supprimons les gens qui ne servent à rien et remplissons notre économie de gens purement utiles. Faisons un tri, un nettoyage de printemps ! Ouvrons nos tiroirs, jetons les babioles de mémé et remplaçons les par… je sais pas… des piles. On a toujours besoin de piles. Ca finit toujours par servir.

Et donc, faisons en de même avec la société ! Éliminons les gens qui ne servent à rien. Remplaçons les par des individus utiles !

Réduisons ainsi le nombre:
-D’esthéticiennes. On a de plus en plus d’esthéticiennes, et pourtant il y a de plus en plus de moches ou de pétasses surmaquillées (moches quand même). Coïncidence ? Je ne crois pas.
-D’animateurs d’émissions de radios après 21h. Plus personne n’écoute la radio après 21h.
-D’écrivains. Qui lit encore des livres ? En fait, visons large : commençons directement par les blogueurs.
-Les gens qui ont des tatouages tribaux. Désolé. Ca fait preuve d’une originalité proche de zéro, et surtout ça ne sert à rien, et j’en déduis par extension que ces gens eux même ne doivent pas servir à grand chose.

Radicalisons nous, et supprimons carrément :
-Les agents immobiliers. A t’on besoin qu’un type avec un blazer acheté invariablement chez Célio nous explique qu’on a de la chance parce que la maison est grande, et que sans lui, vous n’auriez pas vu que la maison est grande ?
-Les passionnés de tuning, qui non seulement ne servent à rien mais dépensent de l’argent inutilement
-Les chats.

En supprimant ces catégories on pourrait facilement :
-Ouvrir plus de Starbucks (en réaffectant les gens sans emploi)
-Trouver plus facilement de la place pour se garer (moins de boulot = moins de voiture ! logique !)
-Avoir plus de métro avec une plus grande régularité de passage (en les faisant conduire par des esthéticiennes par exemple)
-Avoir plus de chiens

Voilà. Mais bon, qu’attendre d’un pays où les fonctionnaires sont moins populaires que les esthéticiennes ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s