Un impôt sur la connerie – Une idée novatrice !

Mesdames, Messieurs,
 
Travaillant dans le domaine fiscal, je suis toujours à la recherche d’équité, de solutions pour améliorer le vivre ensemble, et de manières optimales pour perfectionner le fonctionnement de la société.
 
Sur ce point, je voulais vous parler de ma dernière idée lumineuse : un impôt sur la connerie. Je viens vers vous dans l’espoir de susciter la discussion, et peut être, j’avoue, avec le rêve fou de remporter votre adhésion et d’entamer une marche vers une évolution de bon sens.
 
Le principe de l’impôt sur la connerie est extrêmement simple.
 
Nous sommes tous d’accords qu’en cette époque où non seulement tout le monde à accès à la culture par Internet, les bibliothèques, la télévision et autres et où en plus, tout le monde peut en produire avec ces outils de type « ordinateur » « internet » et « web 2.0 » , toute la production qu’il convient d’appeler, faute de mieux, « culturelle » ne se vaut pas.  
 
L’idée serait de créer un comité d’experts de bons gouts. Des gens issus de toute classe sociale, mais ayant tous en commun d’avoir une bonne culture générale, d’être curieux du monde qui les entoure, de lire régulièrement, qui ont un certain humanisme, bref, des gens qui ont la classe un peu comme on en trouve dans les grandes écoles, parmi les lecteurs de ce blog, ou chez Julien Lepers.
 
La désignation proposée de ce comité (on pourra en rediscuter plus tard, néanmoins, si la méthode présente des imperfections) sera à mi-chemin entre la désignation et le vote. Chaque personne devra passer devant un collège de professeurs ou lettrés d’autre genre et être approuvé pour sa bonne composition. Ensuite, de manière à rendre le procédé démocratique, des élections locales pourraient avoir lieu (sauf à Marseille). Les votants seront toute personne disposant au moins d’un Bac +3.
 
J’avoue que c’est un peu arbitraire, mais c’est faute d’avoir trouvé mieux jusqu’à présent. Néanmoins, l’objectif ici n’est pas de créer un comité, mais un véritable impôt sur la connerie. Je suis donc prêt à négocier sur ce point.
 
Le comité aura une lourde tache : définir la connerie. Pour cela, des mâitres étalons seront proposés : TF1, Bigard, Dieudonné, Johny Halliday, la Tecktonik, Morsay, Justin Bieber, 50 shades of Grey. Bref, tout ce que notre société comporte de pire. Les canons du genre seront répartis sur l’échelle suivante :
 
1.C’est con, mais c’est pas méchant.
2.C’est vraiment très con.
3.Putain, c’est con et c’est lourd en même temps.
4.Cette connerie est le fléau de notre société moderne.
 
Une fois ces maîtres-étalons bien définis, le comité disposera d’un droit de regard sur TOUTE production culturelle et tout média. Le comité décidera donc d’une taxe, faible sur c’est 1 sur l’échelle de la connerie, 4 si c’est condamnable. Le produit en question ne sera pas censuré, puisque toujours disponible, il sera juste un peu plus cher.  
 
Les effets seront immédiats :
-Désincitatif à l’achat : les gens seront moins tentés d’acheter des trucs cons, des DVD de Bigard, de regarder Les Enfants de la Télé, Tellement Vrai. Tout ceci sera taxé. (avec les Freebox et autres boitiers ADSL, on peut savoir ce que les gens regardent après tout et même calibrer la redevance avec une utilisationi réelle.).
-Désincitatif à la production : puisque faire de la connerie signifie vendre moins, on produira moins de connerie.
 
Mais, me direz vous, il y aura toujours des gens pour acheter des conneries. Bien sur, comme il y aura toujours des gens pour dépasser les limites de vitesse : c’est normal qu’ils paient.  
 
Mais où ira l’argent ?
 
L’idée est simple, cet argent financera :
-Des productions artistiques innovantes
-Des bibliothèques, théâtre, salles de concert
-Subventionnera l’entretien des musées
-Participera, de manière générale, au rayonnement intellectuel et culturelle de la France.
 
Voilà.  
 
Qu’en pensez-vous ?

6 commentaires sur “Un impôt sur la connerie – Une idée novatrice !

  1. Ah ah on se tape souvent des délires de ce genre quand on est énervé par quelque chose. Moi par exemple, c’est sur les gens qui mendient (ou encore pire, qui jouent de la musique !!) dans le métro.
    Alors pour ton idée, je trouve que ça ressemble plus à une taxation du divertissement, non? Dans quelle catégorie tu mettrais les gladiateurs ? ^^
    Non mais sinon, je pense que ça marcherait pas. Je veux dire, de la connerie en masse, tu la trouves gratuitement en masse. La partie payante, ce n’est que le sommet de l’iceberg.
    Mais une fois j’ai lu dans courrier international un article dans la rubrique « insolite » sur l’idée de taxer les gens beaux, pour rétablir l’équilibre ^^ C’était toi aussi? 😛

    • Diane, Diane !
      Je me doute bien que ta préoccupation principale, ce sont les films de gladiateur ! Rassure toi, ils seront épargnés par cette taxe car ils ont une valeur historique en plus de permettre aux homosexuels et aux jeunes filles de bonne tenue de se rincer l’oeil en toute impunité ! Je trouve personne que ça manque de films avec des gladiateurs femmes, mais hélas, c’est historiquement compliqué. Peut être que je subventionnerai les films d’Amazones ? Qu’en penses tu ?

      Je vais te décevoir ; ce n’est pas moi qui aie eu cette idée de taxer les gens beaux. Et pour cause, pourquoi aurais je envie de me taxer moi même ? Je le suis déjà bien assez comme ça !

  2. Le truc qui marche pas, c’est que si Moa2020 estime devoir être visé par la taxe sur les gens beaux, tous les autres humains le seront aussi automatiquement.

  3. L’idée est séduisante bien que peu novatrice.

    Seulement il y a un hic: Comment distingue-t-on les cons ?

    Il y a ceux qui osent tout, pour ceux-là il n’y a pas à discuter.

    Mais pour les autres, ceux qui sont bordeline comme probablement vous et moi ?

    Est-ce qu’être con c’est quelques chose de binaire ou y’a-t-il des niveaux ? Si oui peut-on définir des tranches ?

    vraiment pas con | pas con | un peu con | con | très con | plus con tu meurs | non viable

    De plus, on est pas con de la même manière à toute heure du jour et de la nuit.

    Exemple: Peut-on être con en dormant ? Si tel n’est pas le cas, comment calcul-t-on la moyenne journalière ? Ceux qui dorment beaucoup ne vont-ils pas être avantagés ?

    Bref, il faudrait définir les contours avant de rédiger le projet de loi, pour ne pas faire comme hadopi…

    Toutes ces réflexion dans un soucis d’équité évidemment, pas du tout pour déconner.

    Ou pas.

  4. Considérer le reste du monde comme des cons, est vraiment un fléau de notre société moderne…

    C’est vrai que c’est tentant, on croise des gens… tellements cons… mais c’est, je pense, faire fausse route, ta taxe est en fait, un moyen de limiter la liberté d’expression, certes, « pour la bonne cause », mais simplement taxer les conneries serait arbitraire sans apporter une argumentation sérieuse, complète, et compréhensible par un con (c’est important), de pourquoi c’est une grosse connerie, et ça, mine de rien, c’est du travail, avec certains cons, j’ai désespéré depuis longtemps, mais les explications donnés alors, ont peut être servi à d’autre, et diminué l’effet des conneries répendus par ces cons.

    Le vrai remède contre la connerie, c’est l’instruction, et d’avoir conscience que sur les sujets dont on est pas instruit, notre opinion, il vaut pas grand chose (pas rien non plus, mais pas grand chose).

  5. Alors là je dis non !

    Ceci va complètement à l’encontre de la neutralité du net, car va forcément déboucher vers une augmentation des prix des abonnements des gens qui consultent les vidéos recommandées sur Youtube et Doctissimo.

    Et alors cela veut dire deep packet inspection pour détecter le taux de connerie proprement faramineux sur ces sites. Or j’ai fais de rapides calculs, appliquer ce principe a 4chan aurait de sérieuses conséquences sur le budget des telecom et nous ne pouvons pas nous le permettre car tout le budget passe dans la fusion Hadopi / CSA.

    Encore une idée de pedoterronazi, bonne, mais inapplicable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s