Ménagement de sensibilité.

Afin de ménager la susceptibilité d’une catégorie de personnes susceptibles, voici une version bien plus politiquement correcte de l’article précédent. Merci de votre compréhension.

Image

Oui, toi, là ! Toi, le connard que j’ai entendu au détour d’une rue, dans le RER ou encore à côté de mon coin de table de Starbucks et que tu t’adressais à ton pote, séparé d’elle par ton Macbook et ton iPhone.

Tu crois que je t’ai pas entendu ? Quand t’as dit à ta pote « J’ai passé une heure sur Facebook hier, je suis trop une geek . » Tu as ensuite ajouté que tu voulais continuer ta conversion dans le monde merveilleux et branché (dans tout les sens du terme) des geeks. Après tout, tu l’as précisé toi même, tu es fan de Big Bang Theory, que tu trouves golri !

Alors écoute moi, pauvre con. Ouvre tes grandes oreilles de salope, et tais toi. Et lache ton iPod !

Un geek, mon petit, c’est ça.

Image
Tu sais qui c’est ce type ?
Ce mec, c’est Steve Wozniak. Steve, il a probablement perdu sa virginité à 45 ans. Mais on s’en tape, encore que toi, on sait tous ce que tu fais dans le local à vélo avec Sheila depuis qu’elle a le dernier Macbook pro. Steve Wozniak, tu vois, ce mec, il a quasiment inventé la micro-informatique à lui tout seul. L’Apple I, c’est lui. Les innovations technologiques qui ont permis la naissance d’Apple, c’est lui. Steve Wozniak, tu vois mon grand, il bouffe des burgers à longueur de journée et il a pas de cancer, au contraire de ce gros con de Steve Jobs avec qui tu partages l’amour des sushis et qui est MORT. Steve Wozniak, il a des couilles, il est ringard, et c’est notre maître à tous.

Laisse moi te poser cette simple question jeune homme.

Un geek c’est ça ? Image ou ça ? Image

Tu fais moins le malin. Tu palis, je vois. Tu te sens con. Mais dans un dernier élan de courage, tu me réponds : « Je suis un crack de l’informatique ! Je connais trop Facebook ! J’ai plein de photos Instagram ! Je suis une GEEK quoi ! En plus j’ai un iPad. ».

Alors écoute moi bien sombre gigolo. Ouvre bien grand tes yeux.

Ne confonds pas ça :

Image

et ça
Image

De même, ne confonds pas ça
Image
et ça

Image

Ca te calme hein ? Je suis sur que tu kiffes déjà moins quand tu penses à Sheldon Cooper. Alors retourne donc faire un peu de shopping à Abercrombie et dépèche toi de faire cette vidéo « genre Bref dans le Grand Journal », en plus ton tuning et ton scrapbooking vont pas se faire toute seul. Mais par pitié, par pitié putain de merde de connard de mes couilles, ne fais pas l’affront à la société et à l’histoire des sciences de te prétendre au même niveau que ces héros de la fin du 20ème siècle. Putain de bordel de foutre, tu vois qui c’est ce type ?

Image
Lui, en plus d’avoir inventé le jeu vidéo français (tu sais ? Un jeu vidéo ? Angry Birds ? Wii Sports ?), il s’était fabriqué un synthé avec un carillon électronique de porte. Ca te la remet pas un peu en place des fois ?

Putain, ça fait du bien.

13 commentaires sur “Ménagement de sensibilité.

  1. Cher taxalot, merci d’avoir ménagé nos sensibilités en moquant autant les hommes que les femmes.
    Cependant je ne comprends toujours pas : pourquoi vous sentez-vous si offensé que quelqu’un qui aime les ordinateurs mac et les ipad se prétende geek ? Je veux dire, c’est éventuellement un peu risible, et je vous accorde qu’il peut y avoir matière à se moquer gentiment d’une personne fière de sa coûteuse technologie, persuadée d’en être devenu un expert mais qui n’en a en réalité qu’une utilisation superficielle. C’est drôle, mais vraiment, ya-t-il matière à s’énerver ? Qu’est ce que ça peut vous foutre, vous qui êtes visiblement un grand crack du code, des jeux en réseau et de ces autres marqueurs sociaux qui font que les « geeks » se reconnaissent entre eux, si cela fait plaisir à des gens de s’autoproclamer des « vôtres » ? Vous mêmes savez qu’il n’en est rien. En se disant « geek » sans l’être, ces personnes ne vous insultent pas. Ils ne sont pas vraiment des experts ? Qu’est ce que ça peut bien vous foutre, là encore, puisque vous même savez reconnaître un vrai expert d’un faux ? Et vous savez, je ne suis même pas sûre qu’ils se prétendent experts de quoi que ce soit. Souvent, les gens qui se prétendent « geek » ne font que signifier qu’ils aiment passer du temps sur leur ordinateur.

  2. Non mais passer du temps sur un ordinateur c’est distinctif de rien du tout à notre époque. Beaucoup de métiers se sont informatisés, une caissière carrefour est devant un ordinateur pendant son cycle de travail.
    Un simple utilisateur n’est pas un geek. Un geek va plus loin, il personnalise et détourne de leur usage primaire les technologies qui le fascinent.
    L’ipad par exemple c’est l’objet non-geek par excellence. Certe l’utilisateur de l’iPad est connecté à Internet, mais l’engin ne permet quasiment aucun détournement, 99% des gens qui en ont ne bricolent pas avec, ils regardent de la télé en streaming, vont sur Facebook et jouent a des casual-games. Je mettraient à part les musiciens qui sont une des rare catégories à avoir un usage pleinement créatif de l’engin, mais un musicien est il un geek ? Pas forcément. Peu de musicien codent leurs propres filtres car insatisfait de ce qu’ils trouvent dans le commerce.
    Un utilisateur d’ordinateur à l’heure actuelle, j’appelle ça un quidam. Et l’auteur de ce blog que je ne connais pas à raison de pousser son petit coup de gueule rageux, en effet ça fait plaisir.

  3. Merci pour votre réponse. Mais vous ne répondez pas vraiment à ma question : bien sûr qu’au vu de vos critères, ces gens qui aiment passer du temps sur leur ordinateur et qui aiment leur Ipad ne sont pas des « vrais geeks ». Mais pourquoi s’énerver ? Pourquoi un » coup de gueule rageux » ? En se disant « geek », ces gens font un abus de langage, mais en aucun cas ils n’insultent qui que ce soit. C’est juste qu’il n’existe pas de mot français pour qualifier quelqu’un qui aime passer du temps sur internet sans pour autant être un spécialiste, alors, par ignorance, ces gens se disent « geek ».
    Mais non, tous les gens n’aiment pas passer du temps sur internet : tenez, hier encore, quelqu’un à qui je montrais une vidéo youtube m’a demandé à quoi ça servait d’appuyer sur « F5 », pour vous dire…
    Alors, encore une fois, il y a probablement de quoi rigoler un peu à leur dépend, mais l’énervement me semble un signe de snobisme déplacé. Enfin, ce n’est que mon humble opinion, mais à laquelle je vous invite à réfléchir 5 minutes.

  4. Au même titre qu’on est tous le con de quelqu’un, on est tous le geek de quelqu’un.
    http://i.imgur.com/H8TiP.gif il manque le « ipad – facebook » geek sur le shéma (ou pas)
    Et oui le geek est un peu snob dans sont genre… Deal with it
    On est en France, ici les abus de langage sont sanctionnés par châtiments corporels, ce qui de mon point de vue est purement hilarant
    De même je trouve à se rouler par terre en se tenant les cotes de vouloir faire semblant d’appartenir a telle ou telle tribu pour camoufler un vide intellectuel. Hier les faux surfeurs Quicksilver, aujourd’hui les faux geeks ipad, demain… ?

  5. Très bien, je comprends à présent bien votre point de vue. Mais pour le coup, permettez-moi d’en tirer la conclusion suivante : c’est bien vous qui êtes risibles à vous rouler par terre de rire / de rage pour des choses si futiles.

  6. @Essinni : je vais partager mon point de vue sur le sujet. Libre à vous de me rire au nez si vous trouvez cela aussi ridicule ou dérisoire. J’ai la prétention d’être Geek et je brandis mon score de 38.25% au Geek Test en 2006 comme témoignage de ma qualité de geek. Quelque part, pour moi, être geek est un badge de fièreté. Une sorte de reconnaissance de statut qui sanctionne (positivement) une démarche boulimique de découverte et de recherche du savoir ou de recherche de nouvelles expériences. C’est un peu comme un diplôme, quoiqu’il n’y a pas un critère objectif, une frontière bien délimitée entre geek et non-geek, comme l’obtention du bout de papier qui vous donne le droit de porter un titre.

    Mais on sait que le label « geek » est à la mode depuis quelques années. Personnellement, je ressens cette tendance comme une espèce d’OPA sur le terme « geek » qui me spolie de la jouissance exclusive de cette qualité qui n’est pas méritée par la plupart des gens qui se revendiquent de ce terme (cf. François Fillon). Je suis conscient que c’est un phénomène de mode et qu’il passera. Ne resteront geeks que les vrais geeks qui se foutent d’être à la mode mais qui souhaitent être reconnus pour les qualités qu’ils ont et que ne possède pas la population générale.

    C’est pour cela que je me reconnais dans le coup de gueule de Taxalot. En espérant avoir fait progresser la discussion, je vous souhaite une bonne fin de journée !

  7. @Essinni Il ne faut pas voir le mal partout non plus, là il s’énerve un peu mais c’est juste un petit coup de gueule, il n’y a pas de rage ou quoi, c’est juste qu’il a eu envie de dire « merde », mais il n’y aucune haine.

  8. « Toi, le connard que j’ai entendu au détour d’une rue, dans le RER ou encore à côté de mon coin de table de Starbucks et que tu t’adressais à ton pote, séparé d’elle par ton Macbook et ton iPhone. »

    Subtil. J’approuve.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s