Gouvernement 0.2

Je m’inquiète.

Qu’est ce qu’il se passe, depuis environ deux ans, dans le cabinet communication du gouvernement ?

Le mois dernier, je tentais de convaincre, en vain, que la France était une démocratie et que son grand problème n’était pas tant d’éventuels dysfonctionnements des institutions que le manque d’intérêt des citoyens pour la chose politique et leur absence totale de culture sur le sujet. En gros, les gens, c’est des cons, et tant qu’ils seront cons, ça sera la merde.

Je sais, le commentaire politique n’est pas très osé et poussé, mais s’il y a une chose que j’ai apprise grâce au gouvernement, c’est qu’il faut bien s’adapter à son auditoire. Dans mon cas, c’est mon lectorat, et dans le cas de l’Elysée, ce sont les électeurs.

Et la communication du gouvernement est assez flippante depuis quelques temps.  Non pas qu’elle rappelle les heures les plus sombres de notre histoire, avec des images de propagande un peu louches, telles que l’on aurait pu en voir dans les plus tristes années d’un nationalisme effréné. Non, le community manager du gouvernement a depuis peu décidé d’adapter un mode de communication plus directe et préfère désormais parler de manière beaucoup plus directe et franche.

« Il ne faut pas prendre les gens pour des cons, mais il ne faut pas oublier qu’ils le sont. »

Alors que je plaidais pour le renforcement de l’instruction civique, politique, et économique dès le collège et le lycée, les sites gouvernementaux ont dépassé toutes mes espérances : il faut parler aux électeurs comme s’ils étaient des enfants.

En leur faisant des leçons de morale, par exemple.

 

12661798_1118444284833000_571484793096075328_n

Ok, les fonctionnaires, ça sert à rien de gueuler contre votre pouvoir d’achat ! Vous avez vu, on demande aux gens de mettre fin au fonctionnaire-bashing et de vous donner des bons points, s’ils ont aimé le travail que vous avez fourni ! Hein ? Comment ça vous bossez aux impôts ? Au bout de dix mercis, on leur donnera une image !

Ouais, sinon, vous pouvez dire simplement « merci » avec votre bouche. Ca coute rien.

Ca, c’est l’exemple le plus récent qui m’a fait tiquer, peut être le plus personnellement eu égard à mon activité profesionnelle . Mais c’est loin d’être le premier. En fait, depuis un an ou deux, il y a effectivement une tendance lourde à prendre les français… pour des enfants.

Et comment communique t’on à des enfants ? En reprenant leurs codes.

On demande de twitter avec un hashtag comme pour soutenir un déchet social de NRJ12 ou W9

blog1

Mais bon ! On va dire que c’est l’émotion ! On était tous un peu hébétés par les attentats de la semaine !

Sauf que l’on a pas attendu les attentats pour se lancer la dedans.  Par exemple, les jeunes, ils aiment bien Game of Thrones. Donc on va faire un truc Game of Thrones !

got

Déjà à l’époque je m’étais dit qu’il y avait un petit malaise, mais on pouvait encore plaider l’incident isolé. Et puis patatrac.

robe

La robe est elle blanche ou bleue ? François Hollande est il à gauche ou à droite ?! Mystère !

Mais vous ne croyez pas que l’on allait lâché les succès hollywoodiens aussi rapidement, hein ? Parce que les jeunes, ils aiment bien aussi Star Wars et le Seigneur des Anneaux, donc bon, autant leur parler avec leurs mots à eux, pour qu’ils comprennent bien !

lotr star wars

 

Et le pire dans tout ça ? C’est que s’il n’y a pas eu une seule campagne, mais plusieurs de ce type, c’est qu’elles doivent marcher, probablement. La cible doit avoir été atteinte, quelque part.

 

Donc oui, le message est clair. Le prochain président de la république ? Je verrais bien une assistante maternelle, ou un conseiller d’éducation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s