J’en remets une couche.

Il serait temps que je retrouve un peu le fil de la Haine Pure qui constitue, bien entendu, la matière dure de ce blog. Cela impose une remise en jambe, progressive.

Je me rends compte qu’avec les joies de la paternité, ces dernières années, j’ai un peu oublié comment on fait pour détester et être en colère, pourtant j’en ai changé des couches, vous savez !

Bref. On fera de meilleurs articles plus tard, mais je voulais quand même laisser une petite trace sur ce point.

Y’a un trucs qui m’a bien fait chier ce mois ci, et c’est le mouvement Black Lives Matters.

Alors, j’y aie déjà fait allusion lors d’un précédent post, et j’ai dit en gros ce que j’avais à dire. Mais reformulons, très clairement.

Si vous êtes un américain, c’est tout à fait normal que vous fassiez des tweets avec #blacklivesmatters, que vous mettiez vos pages en noirs, et tout. Si vous êtes une société américaine, c’est également la bonne action. Ca ne changera pas le monde, mais cela fait clairement partie des instruments de la lutte.

Si vous êtes américain, hein.

Parce que si vous êtes européen, et genre, blanc, c’est un peu suspect.

C’est un peu suspect, parce que vous postez vos #blm via un téléphone fabriqué par des enfants chinois dont les parents ont été foutus dans des camps de concentrations parce qu’ils sont ouïgours, fabriqués par des matériaux sources de conflits en Afrique (qui tuent des enfants, aussi, hein), et que vous le postez sur un réseau social qui a été également complice d’attaques raciales sur la communauté des Rohingyas en Birmanie et de l’éléction de Trump.

Mais pour ça, vous avez fermé vos petites gueules, parce que tout ces sujets ne vous intéressent pas le moindre du monde car ils ne font pas le buzz sur les réseaux sociaux et les starlettes à la con n’ont pas twitté sur le sujet…

Et puis surtout, comment on ferait pour exister en ligne si on pouvait faire tout ces trucs ?

En revanche, ce qui est assez nouveau mais néanmoins ultra prévisible sur le contexte, ce sont les gens qui ont fait des « listes » de sociétés qui n’avaient « rien dit ». Kotaku a fait une liste sur les jeux de plateaux, CanardPC remarque le silence de Steam… Bref, ne rien dire est suspect, et l’appel au boycott est implicitement lancé. Et bizarrement ça touche surtout le secteur du jeu vidéo, alors que bon, Sodebo, Pedigree Pal, les lave vaisselles Brandt, et les urinoirs Jacob & Delafon remplissent pourtant davantage de services essentiels, mais eux, on s’en fout.

Ensuite, et surtout, ça vole le sens du silence, qui est une forme d’expression qu’on le veuille ou non. De même que l’on peut s’abstenir de voter lors d’une éléction pour 1000 raisons différentes, en transformant le silence de certains individus ou entités en l’équivalent d’un discours raciste sans savoir ce qu’il y a derrière mais parce que vous avez élevé la suspicion au rang de la Corée du Nord, vous êtes des bons gros fils de pute.

En plus de puer le fascisme/totalitarisme (et oui, hein, ces notions ne s’appliquent pas forcément qu’aux méchants), c’est également tcomplètement con, parce que du coup les gens vont se mettre à Twitter #blacklivesmatter parce qu’ils sont obligés, ce qui videra à terme de sens tout messsage de soutien.

Bref, tout ce qui est excessif et ridicule, et il serait dommage que #blacklivesmatters prenne ce cours, mais c’est pas moi qui aie fait Internet, alors que voulez vous, hein.

3 commentaires sur “J’en remets une couche.

    • Non. Je me suis autoshooté. Il faut que je parle un peu de mes rapports avec les réseaux sociaux, c’est un peu compliqué dans ma tête en ce moment.

      (A part ça je vais bien, bisous.)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s