SOURIRES D’ENFANT / PRIMAPHOT – Le monde merveilleux de la vente post partum

Il est temps de reprendre les choses sérieuses.

C’est pas tout ça de se reproduire, mais il y a des choses plus importantes au monde que de changer les couches. Par exemple, donner le biberon. A son blog. Pour le faire grossir. L’engraisser. Afin qu’il puisse faire caca sur à peu près tout ce qui lui passe à portée de fesse et qui ne lui revient pas.

Aujourd’hui, j’ai décidé de faire caca sur un truc qui a lui même essayé de me faire caca dessus. Je ne parle pas de mon fils, enfin pas pour l’instant, mais du merveilleux monde des tentatives d’extorsion de fonds aux bons sentiments.

diaper

Acte I) Le moment où on fait pas gaffe.

Vous venez d’accoucher. Vous êtes une femme (ben oui, vous venez d’accoucher après tout !) super heureuse. Mais vous en avez bavé. Vous avez mal partout, même à des endroits où on n’est pas sensé avoir mal après un accouchement. Genre, la tête, ce qui n’est pas super logique dans la mesure où vous n’avez pas vraiment accouché par la bouche ni par les oreilles. Enfin, vous êtes à peu près certain que c’est le cas, après tout, on vous a tellement blindé de drogues en tout genre.

Quelqu’un rentre dans la pièce, avec un « Bonjour ! » jovial. Elle est jeune, avec un sourire qui inspire confiance. Elle parle bien. Elle porte une blouse blanche, donc forcément, elle fait partie du staff de l’hôpital, c’est évident.. Ça commence comme dans les histoires de Julien Courbet (où celles des terroristes qui « disaient bonjour), mais bon, vous ne vous en rendez pas encore compte. Elle explique qu’elle est là pour prendre des photos, et qu’à la fin elle passera chez vous pour vous en donner une gratuite et essayer de vous vendre les autres, tellement l’hôpital est content que vous ayez accouché chez eux. Bon. Une photo gratuite, ça paraît honnête. Vous prenez la pose, et la laisser manipuler le bambin dans tout les sens pendant qu’elle prend des photos pour une séance de shooting qui doit durer cinq minutes chrono.

bébé1

Il est pas choupi comme ça ?

bébé2

Oh ben oui il est choupi, attend on va le mettre comme ça tiens.

bébé3

Oh la la, il est trop chouuuuuuuu

(Oui, oui, ce sont les vrais photos de mon fils, pourquoi vous vous posez la question ?)

« Allez, salut ! Je vous rappelle ! » . Elle sort, clac.

Acte II) Le moment, où, par pitié, partez.

Il s’est passé quelques semaines depuis votre accouchement. Vous êtes la maman la plus heureuse du monde. Vous avez encore mal partout, en grande partie par ces gros cons de l’hôpital ont fait réalisé votre péridurale par une interne qui ne s’est pas présenté comme telle et qui vous a fait une brèche dans la moelle épinière. Donc il a fallu la refaire. Et ensuite il a fallu boucher le trou avec votre propre sang. Deux fois. Parce que la première fois, ils se sont plantés, ils l’ont fait trop tôt. Bon. Ça a marché, mais vous venez tout juste d’échapper à un handicap lourd (celui d’avoir Hiroshima dans votre crâne chaque fois que, je sais pas, vous vous levez pour faire un truc.), et vous avez le dos complètement pété parce que QUATRE. PUTAIN. DE. PERIDURALE.

Mais bon, il y a une bonne nouvelle ! On vous a rappelé pour les photos ! La dame qui les a prise doit passer vous les montrer. Bon, des photos, vous en avez déjà plein. Aujourd’hui, tout le monde à des smartphones, des appareils photos corrects, et il y a souvent quelqu’un dans l’entourage qui dispose du super appareil reflex qui tue.
Mais là ça n’est pas pareil, on parle de l’œuvre d’une photographe professionnelle qui, si elle est allée un peu vite, savait très certainement ce qu’elle faisait.

expert1

(Ne fous inquiétez pas, che suis un exxsspert)

Quand vous ouvrez la porte, vous avez la tête dans le cul. En fait, c’est déjà pas mal que vous ayez réussi à ouvrir la porte, vu votre mal de dos et votre manque de sommeil parce que ce bébé n’a aucun putain de respect pour la notion de « petite sieste tranquille parce que j’ai eu une nuit de 14 minutes. »

Elle entre, déballe tout le matos. Bon, les photos sont pas mal. C’est vrai qu’il est choupi.

« Non mais regardez ça. On a fait un petit livret avec les photos. »
« et puis ça… »
« Oh la la qu’il est beau ce bébé…. »
« Vous allez prendre le livret hein ? … »

Bon, allez on les prend. Combien ?

261 euros?

prix

(Et merci pour la réduction hein!)

« Bon, c’est un peu cher, mais le travail est inestimable. Et puis, vous vous rendez compte, madame, si vous ne les prenez pas, elles vont aller à la poubelle ?« 

« Vous seriez pas une mère indigne tout de même ? »

« Parce que c’est quand même des moments super importants, ça, vous vous rendez compte ? »

forum1

forum2 forum3 forum4 forum5 forum6

(Quelles curieuses coïncidences!)

remise en cause

(Même les vendeurs trouvent ça un peu bizarre, au fond !)

Acte III) Le moment où ca va chier

etripe

Vous êtes un homme, maintenant. Je sais, accrochez-vous un peu, ça va très vite. Vous êtes le mari de la dame. Vous rentrez avec joie, vous allez découvrir les superbes photos de votre bébé, même si vous en avez déjà plein. Donc quand vous poussez la porte, vous êtes super content.

Et puis vous découvrez les photos. Pour 280 euros, après tout, il doit y’en avoir plein, hein ?

Y’en a 12. C’est du boulot d’amateur. La qualité d’impression est merdique.

Oh putain. Bon. Il y a du avoir une erreur sur les tarifs, hein ! Tout est possible après tout ! Allez, on google le nom de la boite, elle doit bien avoir un site web après tout !

Capture PrimaphotOH. OHHHHHH………

Bon, ce qui est bien, c’est que les règles de la vente à domicile s’appliquent. Donc, il suffit de renvoyer le truc pour demander un remboursement. Et tout est bien qui finira bien.

Alors, surtout à ce moment là, on ne scanne pas les photos de les renvoyer. Ca serait illégal, vous voyez ?
Donc vous le faites pas. Vous voyez ? Vous mettez tout ça dans une enveloppe, et vous renvoyez. Même la photo gratuite. Parce que vous êtes en colère.

De toute façon vous serez remboursés dans les 15 jours.

retract
15 jours… et rien…
1 mois plus tard rien.
1 mois et demi plus tard rien.

Bon, là, vous vous inquiétez quand même, donc vous leur envoyez un recommandé en leur disant : « Si vous ne me rendez pas mon pognon, ça va barder pour votre cul. ». Grosso modo. Le recommandé marche, quelques jours après, l’argent apparaît sur votre compte bancaire. Mais vous êtes quand même chagrinés, parce que vous avez compté que la boite vous devait 8.71 euros d’intérêts de retard, et elle ne vous les a pas versés. Mais bon, vous n’allez pas faire chier le monde pour 8.71 euros ?

Mais la boite vous téléphone, alors que vous êtes tranquillement en train de bouffer du saucisson. Elle vous explique que bah, pfff, ils avaient oublié, et puis ils étaient en vacances, donc bon, voilà. Alors du coup vous leur demandez quand est ce que vous les aurez, les intérêts de retard, hein, puisque vous êtes là ?

« Ah euh oui … on vous doit des intérêts de retard. »
« Ah bon ? Et bien je les aurais quand ? »
« Ben euh… on vous les paiera pas. Pas pour 8.71 euros, c’est impossible. »

Donc, là, ensuite. Vous leur envoyez une mise en demeure par mail. Vous les menacez d’un procès, d’une dénonciation à la DGCCRF, et de tout le bordel. Pour 8.71 euros. Vous leur faites bien comprendre que vous êtes un ouf guedin. Et miracle, 10 jours plus tard, un chèque de 8.71 euros apparaît dans votre boite aux lettres. L’impossible est devenu possible. Vous êtes une sorte de Jésus de la vente à domicile. Donc tout est bien qui finit bien.

Sauf que la société PRIMAPHOT / Sourires d’enfant continue d’exercer en parfaite impunité dans une bonne partie des hopitaux. Depuis plus de 20 ans. Et que donc chaque jour, probablement une ou deux personnes se font avoir de la sorte.

Et ça parait légal. Mais de toute façon, c’est pas la légalité qui les étouffe chez Primaphot.

Donc ça me parait relativement bien que quelqu’un en parle, quelque part. Même sur un petit blog de merde.

45 commentaires sur “SOURIRES D’ENFANT / PRIMAPHOT – Le monde merveilleux de la vente post partum

  1. En cas de mal de crane dû à un trou dans la moelle épinière, il faut s’allonger sur le dos et lever un peu les jambes. Le mal s’arrête tellement vite, que l’on ne veut plus bouger.

  2. Si je peux me permettre, ils nous est arrivés exactement la même chose. La maternité laisse faire, ils ont même présenté la photographe de façon assez floue, genre c’est « leur » photographe (« le photographe passera tout à l’heure, vous êtes d’accord ? »). Ça sent mauvais déjà rien qu’en y pensant, je me demande si la maternité ne touche pas quelque chose au passage ?

    Au final après le passage de la commerciale (qui vise un jour de semaine ouvré l’aprem, histoire que le mari ne soit pas là) on a renvoyé immédiatement le petit bon de rétractation planqué au fond des conditions générales de vente (il y a deux semaines légale de délai de rétractation) et d’ailleurs au passage la commerciale qui avait tenu ce beau discours du « je ne repasserai pas, vous achetez maintenant ou on jette tout » a rappelé pour nous proposer de repasser quand ils ont reçu le bon de rétractation… ben voyons. On a reçu tous les chèques par retour de courrier immédiatement par contre.

    Notez qu’ils ont reçu toute la marchandise SAUF une photo (ben oui la photo gratuite…) qui n’est pas celle qu’ils nous proposaient (la « photo gratuite » originale étant évidemment la plus moche du lot) et qu’au passage il est possible que tout soit passé de façon involontaire dans mon scanner.

    Je précise que ces sociétés ont également des stands dans les salons du bébé et de la petite enfance, et que je suppose qu’ils utilisent du même genre de procédé.

    La chose que ça m’a appris c’est qu’il ne fallait JAMAIS se laisser prendre en photo (ou ses enfants) sans avoir négocié le prix AVANT. Si pas de négociation tarifaire et de bon de commande signé, pas de photo.
    Jamais.

    • Que les suppositions vont bon train…sourire. Des photos seraient volés pour être utiliser sur des salons mais Monsieur c’est la prison direct !! Un peu de serieux quand même et de raison ! La reglementation est très strict sur le droit à l’image. A ce train là pensez aussi à refuser la photo de classe.
      Pour la présence des papas elle est au contraire très apprécier ! Si ca peut éviter de revenir à nouveau et pire de créer au sein du ménage un conflit. Si les conseillère pouvait travailler quand ceux-ci ne travaillent pas, oui ce serait effectivement l’idéale pour Vous !

  3. Pff j’hallucine c’est vraiment une bande d’escroc, en plus ça coute déjà cher d’avoir un bébé (chambre, matos, POUSSETTE DE CONCOURS). Me demande si ça peut pas aller en abus de faiblesse à ce niveau là. Je partage ton coup de gueule (moi sur le blog c’était paillette et bisounours pour la rentrée lol)

  4. Ok moi étant le mari, je sens que ce jour là je vais attendre la photographe, prendre la photo gratuite et les envoyer bouler quand ils arriveront chez nous. *Bwahahahahahahahahahhaahahhaaah*

    Une photo gratuite, s’t’une photo gratuite.

  5. J’ajouterai que tout cela est soumis au code des marchés publics et que les Maternités perçoivent une commission sur les ventes, et qu’en contrepartie elle garantissent à Primaphot un accès exclusif, si, si… C’est pour cela que les maternités vous parlent du photographe comme si c’était leur photographe.
    Néanmoins, rien ne vous empêche de faire appel à votre photographe, qui viendra à titre privé dans votre chambre, sans que personne ne puisse lui reprocher quoi que ce soit.

    • Des toute façon, studio bloom (primaphot) n’existe plus, ils ont fait faillite, et je vous jure que pour nous (Focus Pocus) photographes honnêtes, c’est très difficile de rattraper tous les dégâts qu’ils ont fait dans les maternités, contrairement à eux, nous ne venons pas à domicile, pas de pression à la vente, pas de photos et d’albums déjà imprimés, cela se fait chez nous au studio à Uccle et le client choisit ce dont il a envie.

      • Le groupe PRIMAVISTA existe depuis 40 ans et n’est pas du tout mort. Son rachat depuis 1 an à permis une restructuration, des innovations, une impulsion nouvelle avec des équipes graphistes au top ! La photographie est un partage après chacun sa spécialité et il y a de la place bien heureusement pour tout le monde ! Belle réalisation et continuation à vous.

  6. J’ai travaillé dans cette entreprise en 2011.
    En fait les séances de primavista, le leader de la photo de maternité en maternité donc, sont faites à l’hopital. On avait un discours tout fait, on forçait le passage dans la chambre et on argumentait qu’une photo était offerte et que donc ca n’engageait à rien. On shootait en auto et toutes les poses étaient identiques, on avait une petite formation de manipulation de nourrisson. Ensuite on prenait les infos à la famille et on passait le relais au commercial qui n’est pas la même personne donc, qui allait chez le client lui vendre sa camelotte, pour vous donner une idée le livre de 12 photos avec texte déjà pré-écrit genre phrase bateau était à 250/300€ (je propose un livre de 90 pages mariage de mes photos d’art réalisées le jour J pour 180…), visiblement ça a un peu baissé depuis…
    Bref au bout de 4 mois de pression (je refusais d’emmerder les femmes en sortie de césarienne ou trop faibles, je devais forcer les gens qui parlaient mal le français, supporter les commentaires racistes de ma supérieure) intense et de flicage sur mon lieu de travail, j’ai démissionné. Je ne supportais pas de profiter de la faiblesse des gens et j’étais même pas la commerciale ! pourtant ça payait bien, mais c’était contre mon éthique personnelle

    • Oui les tarifs dont vous parlez représente aujourd hui une offre avec plusieurs supports et produits avec en sus le fichier numérique (cession des droit) ceci dit en passant puisque vous êtes artiste.

  7. Tout à fait d’accord pour dénoncer l’abus! Tu as oublié la partie où u ils vendent aussi ton email, àpa**ers, et autres marques qui te harcèlent de 3 mails par semaine chacune…! (Enfin je suppose hein, parce que je leur ai donné mon mail perso, pas celui que j’utilise pour la pub, et je reçois justement plein de pub!…. Pffff)

    • Des toute façon, studio bloom (primaphot) n’existe plus, ils ont fait faillite, et je vous jure que pour nous (Focus Pocus) photographes honnêtes, c’est très difficile de rattraper tous les dégâts qu’ils ont fait dans les maternités, contrairement à eux, nous ne venons pas à domicile, pas de pression à la vente, pas de photos et d’albums déjà imprimés, cela se fait chez nous au studio à Uccle et le client choisit ce dont il a envie. Et nous ne revendons pas vos coordonnées!!!

      • Vous êtes bien présomptueux Primaphot existe encore ils sont passé récemment chez ma belle sœur et elle n’a eu aucun soucis.

  8. J’ai accouché en Avril 2014 dans un hôpital Belge .
    2 jours après l’accouchement , petite visite c’est la photographe.
    Bref m’étant faite gentiment couillonné 3 ans et demi plutôt ( et en ayant subi les foudres du papa , c’est de sa faute 😛 )
    J’ai refusé que ma mini soit prise en photo ( pincement au coeur ,je l’avoue )
    La dame m’a tout simplement répondu qu’il n’y avait pas de soucis et m’a souhaité une bonne journée .

    Point final …
    Comme quoi elles ne font pas toutes du forcing 😉

  9. Pour la première grosses mon mari et moi on c’est fait avoir même si c’est vrai les photos sont loin d’être du travail de qualité. Deuxième grossesse, deuxième accouchement on se dit cette fois non! La photographe passe quand je suis seule et fait son shooting rapido. La commerciale vient et je me dis je prends la photo gratuite et voilà…. Mais non pas voilà vous comprenez qu’est ce qu’elle va penser votre fille en grandissant vous avez pris les photos pour son frère et pas pour elle… Et puis les mamies elles attendent leur petit livre… Et puis on va tout détruire ce serait dommage…. Bla-bla-bla je craque et prends juste les photos (moches) et m’en tire tout de même pour 60€!! Mais au cas ou je changeais d’avis je pouvais rappeler la commerciale et elle reviendrait la semaine suivante. Euh non merci!

  10. je suis photographe professionnelle et maman de 2 garçons, je posséde 2 magasins et adore photographier les nourrissons. Je déplore le comportement de ses « dit photographe » et j’espére que maintenant les nouveaux parents ferons plus appel à des magasin de photo pour leurs clichés.
    Travail de bonne qualité, facilité de recourt si problème, prix normaux et surtout pas d’obligation et de baratin!

  11. Il ne faut pas accuser les photographes, c’est quoi ce linchage? Chez « P », même si c’est une boîte à but commercial, il y à certains bons photographes, j’en connais j’ai travaillé chez eux, avant qu’ils me virent pour raison de santé, soit disant ordonné par le médecin du travail, bref..! Il y a de beaux produit quand même et la qualité n’est pas si mauvaise que ça, à moins que ça ait changé, par contre il est vrai que ça reste relativement cher, d’autant que depuis 5 ou 6 ans ils ont leur propre labo, avant ils sous traitaient.! émoticône wink « P » est une grosse usine à gaz, avec une direction, des cadres, des employés, un service administratif digne des grandes administrations Françaises. En gros le fonctionnement est : « P » passe un contrat avec la maternité (ou pas) suivant si elle accepte et les arrangements, car dans un contrat il y a une contrepartie. émoticône wink Ensuite il présentent le ou la photographe, car il faut qu’il plaise au service hospitalier (il ya des photographes hommes aussi). Le ou la photographe son job c’est de faire les photos, selon la politique de la boite, il sera formé pour, il est payé pour ça, mais très mal payé par rapport aux heures passées, et à la charge de travail, il ou elle est payé au nombre de chambres visité et avec prises de vues, mais on n’a pas le choix quand il faut gagner sa vie, on ne va pas le blâmer.! Ensuite ce n’est pas le ou la photographe qui passe au domicile, mais la Commerciale, qui fait son boulot de commerciale c’est tout, après on est responsable de soi même et de prendre ou laisser, elle aussi est tenue à résultats mais gagne en plus des primes sur la vente (pas le, la photographe) Voilà c’est une grosse boite, avec des pressions, qui demande des résultats, des chiffres qui paye mal ses photographes, qui sont de vrai photographes pour certains. c’est un boulot de merde, mais c’est quand même sympa à faire, on y apprends des choses aussi, je parle en tant que « photographe ». Il y a aussi le domicile, c’est pour dire à quel point ils insistent chez « P », c’est à dire si vous n’avez pas pu photographier en maternité, ils proposent de passer les faire chez vous, après tout « vous serez reposés et ce sera plus tranquille,etc. » et le domicile aux alentours des 1 an, aussi avec fratries, là il y a un studio portable, et des rendez vous, pris par des plateformes téléphoniques, (ils ont arrêté avec celles du Maroc, trop cher) qui « harcèlent les clients potentiels, à partir de fichiers internent ‘après la maternité et les coordonnées relevé lors du passage du photographe, (et encore avant ils achetaient des fichiers à d’autres organismes) qui le pousse au c.. il faut speeder, faire de belles photos, malgré le stress et la pression, et encore des belle photos de qualité, payés que dalle et en plus sans aucun droit dessus, et cerise sur la gâteau le « P » à l’exclusivité sur les photos, donc on ne peux rien en faire et même pas faire « concurrence » Pour mettre un peu les choses en place aussi au niveau des « photographes », ils sont mal payés, n’ont pas de prime ne sont pas toujours acceptés, ils prennent toutes les critiques possibles, ils ont souvent, des dizaines de chambres à visiter, plusieurs maternité, tout en gardant le sourire émoticône smile Libre aux gens de refuser, moi j’ai essuyer des refus, mes ex collègues aussi, et la la visite n’est pas payée émoticône wink en revanche quand mêmes beaucoup, beaucoup de « client » satisfait, et des bons retour.! Comme quoi..!! émoticône smile Chez « P » le photographe en chie, il ne traite pas les photos, ni ne les imprimes,ni ne les vends, il est très mal payé.! Par je suis d’accord il y a des jeunes « recrues » qui ne sont pas photographes, juste motivé (et encore) formé à la « P » et c’est tout, j’ai vu des photos de collègues, mauvaises, vilaines, amateures, c’est un fait, mais pas tous, il doit y avoir environ 150 photographes chez « P », et depuis quelques années ils prennent aussi des « free lance », et là on sait Ô combien de charlots on va trouver dans ce beau métier. Mais il ne faut pas stigmatiser, ni généraliser. Personnellement, j’ai malgré tout vécu une belle expérience chez eux, j’ai découvert, appris d’autres façons de travailler, à manipuler les bébés pour faire prendre les poses, le relationnel, à gérer les comportement des petits, pas toujours facile (surtout quand on sait que si le reportage n’est pas fait, on n’est pas payé), c’est aussi tendre et émouvant. Pour ma part je n’ai jamais forcé qui que ce soit à accepter de prendre des photos, la seule chose c’est de signifier que ça n’engage à rien et ça ne coûte rien ce qui totalement vrai, je parle pour la partie photographe, après avec la commerciale c’est une autre paire de manche émoticône wink Pour un « photographe » à mon avis « P » est quand même une bonne école, tout comme faire du photofilmage, bien pourri aussi mais qui apprends beaucoup de choses, car être photographe c’est aussi découvrir et apprendre, rien n’est acquis, et la qualité vient aussi avec l’expérience aussi diversifiée qu’elle soit.! émoticône wink

    • Je suis d’accord avec toi, mais il en ai de même pour les commerciale dont je fait parti. Je n’ai jamais forcé qui que ce soit et je suis commissionné, oui mais à 9 % et tout refus client est décompté. On est payé au lance pierre, on est d’accord sur le fait que c’est trop cher mais nous non plus on a pas le choix, c’est pas nous qui décidons.
      De plus on gère beaucoup de maman par jours pour arriver a un salaire décent et si chaque client nous demande de repasser comment fait on. De plus si on passe la semaine, c’est qu’on est comme vos mari mesdames on ne travaille pas le soir et les week end on a une vie nous aussi.
      Désolé que certaine commercials vous aient donné une mauvaise image

  12. Comme dit plus haut, ces contrats sont soumis à marchés publics.
    Le problème, c’est que vu les montants, cela se fait la plupart du temps en procédure négociée sans publicité, que les maternités ne connaissent généralement aucune boîte à part 3 sociétés qui se trouvent appartenir au même groupe, donc vous vous rendez vite compte que c’est toujours la même boîte qui bosse en hôpital.

    Je conseillerai aux « petits » photographes intéressés par ce secteur de davantage démarcher les hôpitaux (et s’adresser au bon service: généralement ce n’est pas la mat’ qui gère les marchés, voyez s’il existe un département qui s’en occupe, une consultation du site internet de la maternité ou un coup de fil suffit).

  13. Moi aussi j’ai craqué pour ces photos et la commerciale a essayé de me vendre en plus des coffrets de produits hors de prix en insistant lourdement, un vrai marché!!

  14. Ma compagne aussi s’est faite avoir. Quand je suis rentré du boulot et que j’ai vu qu’elle avait troué le budget, j’ai eu du mal à garder mon calme (non, je ne l’ai pas assassiné)

    ps: toujours en forme, taxalot.

  15. Ohhhhh comme je me revois pour la naissance de mon premier je me suis faite avoir 150€ 12 photos
    Et elle me propose une photo gratuite pour ses 1 ans …. Je dis pourquoi pas… Mais j’avais compris le système je l’ai tellement fait chier que j’ai fini avec les photos pour 30€ et le livret photo offert …. Et pour ma deuxième on a fait une vraie séance avec une vraie super photographe et la les photo son dans le salon tellement elles sont belles

  16. Très bon article qui résume bien il n’y a plus rien de naturel dans l’accouchement à l’hopital c’est bien simple regarder l’heure de naissance sur le faire part, presque plus aucun bébé ne naissent la nuit et oui faut pas croire le génico n’en à rien à faire de se relevé à 4h30 du mat pour accouché pour recommencé ses consultations à 50€ le 1/4heure à 8h du mat tapante. Pour rappel, ginéco, sage-femme etc… se sont désormais des profession libérales… à méditer.
    J’étais contre la photo aussi car j’ai horreur de çà…car ce n’est pas la qualité de la photo qui est le plus important mais le souvenir qu’elle rapelle.
    Mais la photographe a insisté sur le fait qu’ une photo était gratuite, etc…etc…
    Les photos sont commerçantes et belles mais les pauses ne sont pas sincères et naturelles.
    Les photos étaient sur leur site internet mais protégées, une petite bidouille et « enregistrer sous ».

    Maman a d’autre chose à faire que de prendre des séances photo,bébé demande tellement d’attention.
    Là le bout chou à 5mois, on reçoit des pub de magasins dans la boite aux lettre. Des pub destinées à l’enfant. Çà va du pampers 3ème age offert, aux chaussures stabilisatrices, etc… j’espere qu’ils s’arreterons avant les serviettes hygiéniques pour les filles et les préservatif pour les garçons sinon tant qu’à faire autant aller jusqu’au bout!!! pub pour maison de repos, sans oublié les obsèques… la boucle est bouclée.
    On a eu droit au coup du « sinon çà finit à la poubelle ». Alors pourquoi ne pas les donner? Réponse: à çà nous ne pouvons pas. Le coup à leur faire serait de les faire venir à la maison puis de leur proposer la poubelle. Je ne pense pas qu’ils jetterons les photo dedans.
    En résumé, il n’y qu’une seule chose qui les intéressent, votre argent.

  17. Maman deux enfants j’ai acheté le coffret photos avec le grand livre pour mes filles en souvenir pour quand elle seront grande les deux baby Livres pour les mamies elle en sont très ravie !!! Et les photos et poster . J’ai pas était force à aucun moment est la photographe si j’en voulait pas je lui aurait dit non merci ( donc les maman qui poste des articles au lieu de perde votre temps à faire les photos à la maternité … de recevoir la commeciale chez vous … d’écrire un article sur internet en mal … dite tout simplement non !!!

    • Je suis d’accord si on ne veut pas on dit non
      Mais quand on ne connaît pas qu’on est dans le flou de l’accouchement on dit pourquoi pas
      Mais pour la deuxième j’ai dit NON catégorique et ils m’ont fait un forcing monstre avec appels à la maison
      Cela dépend sur qui on tombe mais franchement un photographe professionnel coûte moins cher avec plus de photos et moins figées

  18. Personnellement, on avait été avertis avant donc on s’est dit qu’on prendrait quelques photos à l’unité (présentées sur insistance, on a d’abord eu droit à tous les packs). La commerciale débutait, du coup c’est sans doute pour ça qu’elle n’a pas insisté.

    Par contre, on a étudié les poses de la photographe pour les reproduire après son départ, et les photos sont tout aussi bien, voire mieux.

    « Quand on pense qu’il suffirait que les gens ne l’achète pas pour que ça ne se vende pas… » (Coluche)

  19. Bonjour,

    Alors moi, j’ai une expérience vraiment très curieuse avec Prim’Art Studio …

    J’ai accouché le 21 août 2016, la photographe vient me trouver, pas de forcing, j’accepte qu’elle prenne mes loulous en photos (j’ai eu des jumeaux) et me file la fiche avec mon numéro de shooting, le tout en me disant qu’une de leur commerciale allait me téléphoner sous peu pour prendre rdv avec moi …

    Là, nous sommes début Février, je n’ai toujours pas eu de nouvelles de leur part, j’ai essayé de leur téléphoner une bonne dizaine de fois (j’ai encore essayé à 2 reprises ce matin), je leur ai même envoyé 3 emails et toujours de pas de réponse de leur part! Le pire c’est que quand vous leur téléphonez, on vous fait poireauter 5 bonnes minutes via une répondeur tout ça pour vous entendre dire « toutes nos collaboratrices sont occupées, veuillez nous rappeler ultérieurement… ». Bref un vrai bon foutage de gueule en somme!

    Etant quelqu’un de nature zen et cool, je reste quand même sur ma faim et enrage un peu quant à savoir ce que sont advenues les photos de mes loulous et de leur utilisation! Qu’elles soient jetées à la poubelle, passe (je ferai le deuil haha) mais qu’elles se retrouvent sur leur site ou voir pire (utilisées à mauvais escient avec tous les tarés qu’il y a sur Terre) me font bondir de rage …

    J’ai une amie avocate et suis actuellement entrain de voir avec elle si il y a une possibilité de se retourner contre eux quant à l’utilisation des photos … je vais utiliser mon droit d’opposition dans un premier temps et advienne qui pourra! Mais dans tous les cas, ça va chi** 🙂

    • Bonjour idem pour nous notre enfant est né en octobre 2016 et toujours pas de nouvelles même apres avoir appelé et envoyé des mail. Nous nous inquiétons aussi du devenir de ces photos.

    • Recyclage papier et destruction des fichiers securisés après 2 ans. Soyez sans crainte des bébés mannequins en agence sous contrat avec une réglementation strict est bien préférable pour l’interêt de tous.
      Si cela peut vous rassurez, mais je comprends votre frustration à demeurer sans réponse !

  20. Merci pour cet article, je comprends mieux maintenant pourquoi la commerciale m’a laissé le chèque dans une enveloppe pretimbrée… En me demandant de la poster au plus tard le lendemain de sa visite… Je comprenais vraiment pas pourquoi elle ne l’avait pas emporté !
    Pour info je n’ai pris que des photos à l’unité (10 euros la photo et 2 « gratuites » si j’en prenais 6), le livre photo était pas terrible : photo du milieu coupé en deux par la reliure… Et le reste pas terrible non plus et et aussi très très très cher !

    Je n’ai pas apprécié non plus quz la photographe débarque dans ma chambre sans prévenir… J’étais pas prête à être photographier et mon conjoint n’était pas là…. Bref tout est bien rodé pour gagner le plus de temps et d’argent en jouant sur la corde sensible…

    • Le chèque dans l’enveloppe à poster est une nouvelle lois dite « Lois Hamon » elle a fait son travaille qui est régit par des obligations tout simplement.

      • La photo du milieu est une reproduction grandeur nature pas d’autre possibilité que de la mettre sur 2 pages sinon voila la taille de l’album. Sourire Cdt

  21. Je précise que j’ai moi aussi dû leur téléphoner plusieurs fois avant de parler à quelqu’un et d’obtenir le numéro de la commerciale afin de caler un rdv…. Sans ça je n’aurais ptete jamais vu mes photos !

  22. C’est bien connut les mécontents témoignes les autres moins souvent…
    Je suis commerciale pour les photos de maternité, j’aime mon métier, les articles que je propose.
    Je suis pas dans un objectif de me remplir les poches à tout prix et a n’importe quel prix.
    Je me couche pas le soir avec le sentiment d’une mauvaise conscience, je propose des produits et aussi un service. Je ne met le couteau sous la gorge de personne et me préoccupe des possibilités d’acquérir et transmettre dans la limite d’un buget raisonné de beaux souvenirs.
    Je m’assure toujours que mes clients se font plaisir en connaissance de leurs droits de retractation.
    Bien sûr le chiffre d affaire pour le groupe et sa structure compte mais la satisfaction qu’elle soit de l’ordre relationnelle ou qualité des produits est essentielle aussi !!
    Si certains abusent de forcing ou de techniques de vente lourdes c’est déplorable mais moi même et une grande partie de mes collègues sommes intègres et diplomates. Si des clients n’aiment pas le concept, les prix, les produits et cela arrive ils savent très bien le dire je vous rassure, perso toujours je respecte leurs choix, leurs objections et/ou refus.
    Après je suis comme vous les mécontents…des commerciaux, des techniques de ventes douteuses, des incitations à la consommation, la surconsommation fait partie de notre quotidien, de notre sociètè, mais j’ai confiance en mes clientes, elles se laissent pas si facilement abusées justement, sont vigilentes et savent raison gardée bien heureusement !!
    Enfin que ce soit par les services d’autrui ou par vos propres moyens faites des album souvenir de naissance, jamais vous ne le regretterez 😉 Parole de maman ! 😉

    • Après notre visite, vous recevez une enquête de satisfaction, photographe + conseillère de vente. Les questions entre autre : Vous a-t-on laisser le choix de la photo offerte ? La proposition était-elle adapté à votre budget ? A vos clavier !!! C’est le but d’une enquête comprendre là ou ça demande une remise en question de l’offre et si elle est appropriée 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s